La réalité augmentée au service des objets d'art

Photo : DR

Les objets d’art sont vulnérables face au temps. A Bordeaux, pour leur redonner leur apparence d’antan, des chercheurs ont mis au point la « lampe torche magique ». Il s’agit d’un dispositif de réalité augmentée spatiale qui permet de superposer sur un objet réel, sa modélisation 3D réalisée via la photogrammétrie. Constituée d’un ordinateur, d’un pied et d’un projecteur, cette lampe est également capable de suivre les mouvements de la main d’un utilisateur. Lorsque celui-ci pointe son doigt sur une zone particulière de l’objet, la surface s’illumine et fait apparaître les détails disparus au cours des années.  

article suivant

Généralisation de la couverture sociale : Le RAMED sera confié à la CNSS, 14 milliards de dirhams consacrés à la réforme