Anecdotes et autres histoires insolites de Fouad Laroui

Anecdotes et autres histoires insolites de Fouad Laroui

Les chroniques de Fouad Laroui pourchassent la bêtise, les préjugés et le fanatisme, tant au Maroc qu’aux Pays-Bas. Rafraîchissant.

Par

Crédit : DR

Les chroniques de Fouad Laroui pourchassent la bêtise, les préjugés et le fanatisme, tant au Maroc qu’aux Pays-Bas. Rafraîchissant.

« Ratatinés du bulbe », taisez-vous ! Tel aurait pu être le titre de ce recueil des chroniques que Fouad Laroui prononce chaque semaine sur Médi1. Ces 71 textes, écrits et dits entre janvier 2012 et fin décembre 2013, abordent des sujets variés : le foot, Miss Finlande, les missionnaires chrétiens, une publicité avec taux d’intérêt sur un site promettant la fin du monde, les Chinois qui fabriquent le « ras-el-hanout », un « salon de coiffure musulman », la regrettée rue Redman à El Jadida, la zbiba… Autant de petites histoires et de faits divers fournis par la presse et le quotidien qui titillent l’esprit curieux du chroniqueur. Un fil conducteur : la dénonciation de l’obscurantisme et des préjugés. La religion est un des sujets qui inspirent le plus Fouad Laroui, qui déploie le meilleur de son sens de l’ironie. La comparaison entre ses expériences marocaine et néerlandaise donne aussi de bonnes pages. Les « grimate » à Casablanca ne sont pas pire qu’à Amsterdam, et les populismes sont les mêmes : « Quand on prouve à un facho ou à un salafi qu’il se trompe, c’est là qu’il redouble de férocité ».

Ce livre dénonce l’« abêtissement passif », plus dangereux que le tabagisme. Avec pour arme, l’humour (parfois forcé), un ton désinvolte (parfois trop) et un style imagé qui évoque parfois San Antonio. Fouad Laroui s’engage dans une veine brillamment illustrée par Diderot, Flaubert, ou encore Desproges. L’historiette hors du commun et l’anecdote édifiante lui servent à souligner ce qui est injuste, absurde, objet d’indignation ou d’espoir. En retour, leur compilation brosse le portrait d’un personnage humaniste, qui prend le parti de la légèreté, quelle que soit la gravité de ce qu’il aborde.

article suivant

WAC - ES Tunis : une finale aux allures de revanche

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.