Mondial: la malédiction de Mick Jagger – Telquel.ma

Mondial : la malédiction de Mick Jagger

Le légendaire chanteur des Rolling Stones, Mick Jagger, a la particularité de porter malheur à toutes les équipes qu’il encourage durant le Mondial.

Par

Des supporters brésiliens tentent de lutter contre la malédiction (en vain). Crédit : AFP

Mick Jagger est sans aucun doute la personne que vous ne voudriez pas voir soutenir votre équipe préférée. En effet, les équipes soutenues par Michael Jagger ont, sans aucune exception, toutes perdu depuis le début du Mondial. La dernière victime de la « malédiction de Mick Jagger » est l’équipe nationale du Brésil que Sir Mick est venu soutenir lors de la défaite 7-1 face à l’Allemagne. Un manque de chance qui a valu le surnom de « Pe Frio », une expression utilisée pour désigner les personnes portant malheur au Brésil. Le média brésilien R7 l’a même qualifié de « plus grand porte-malheur de l’histoire  ».

Une malédiction qui dure depuis quatre ans

Les déboires du chanteur commencent en 2010. Lors de l’édition sud-africaine, le chanteur des Rolling Stones était présent lors de la défaite anglaise en 1/8e de finale face à Allemagne (4-1). Il est ensuite invité par l’ancien président américain Bill Clinton à assister à… la défaite des États-Unis contre le Ghana. Le chanteur anglais ira ensuite assister à la défaite de la Seleçao face aux Pays-Bas en quarts de finale de la Coupe du monde sud-africaine.

Lors du Mondial brésilien, les Rolling Stones sont en tournée à travers la planète, mais cela n’empêche pas le chanteur d’afficher son soutien à plusieurs équipes durant ses performances. Lors d’un concert à Lisbonne, il annonce à ses fans que la Seleçao locale remportera la Coupe du monde. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo quitteront la compétition… dès le premier tour.

A Rome, il annonce aux fans que l’Italie battra l’Uruguay. Le match décisif du premier tour verra la défaite de la Squadra Azzura par les coéquipiers de Luis Suarez. Le chanteur portera également malchance aux Anglais qu’il a soutenu, via Twitter, durant les deux premiers matchs de la compétition qu’ils ont (évidemment) perdu. Sir Mick atteint finalement le summum le 8 juillet, lors de la défaite brésilienne qu’il est parti voir sur place. A noter que les supporters brésiliens ont tenté de détourner la malédiction en accrochant une photo du chanteur… sur un maillot allemand.

Pour ce qui est de la finale, le chanteur maudit n’a toujours pas affiché son soutien pour l’une des deux équipes. Les supporters allemands et argentins tremblent.

article suivant

Anas Doukkali : "Toutes les revendications des médecins privés peuvent trouver une réponse"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.