Fitch note l'emprunt obligataire souscrit par le Maroc

L'emprunt obligataire d'un milliard d'euros a été souscrit avec succès par le Maroc. L'agence de notation Fitch lui a attribué une note de BBB-.

Par

ministre de l’Économie et des finances Mohammed Boussaïd
Le ministre de l’Économie et des finances Mohamed Boussaïd. Crédit: DR

Après l’annonce du ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaid, de la souscription par le Maroc d’un emprunt obligataire d’un montant d’un milliard d’euros, l’agence de notation Fitch dévoile lundi 16 juin la note de cet emprunt qu’elle fixe à BBB-.

L’appréciation de cet emprunt s’inscrit dans la logique de l’agence de notation américaine, qui attribuait au Maroc, le 25 avril dernier, la même note à long terme. Sans permettre au Maroc de s’inscrire dans le haut du panier des investissements les plus qualitatifs, cette note permet cependant au pays de ne pas entrer dans la catégorie spéculative, et d’obtenir des conditions de financement relativement avantageuses.

L’opération, menée par un groupe de banques composé de BNP Paribas, Natixis, et Commerzbank, marque le retour du Maroc sur le marché obligataire en euros, qu’il boude depuis maintenant 4 ans, et fait suite à une opération séduction menée par le ministre de l’Économie et des finances à la tête d’une délégation ministérielle auprès d’investisseurs des principales places financières européennes. Le ministre s’était ainsi rendu à Zurich, Paris, Londres, Frankfort et Amsterdam.

article suivant

L'artiste marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus