Maroc - Russie : opération séduction à Moscou

Le premier forum économique Maroc / Russie a eu lieu les 9 et 10 juin. Avec pour objectif d'intensifier et de diversifier les relations commerciales entre les deux pays.

Par

Crédit : CGEM

Ils sont 120 opérateurs marocains à s’être rendus en Russie à l’occasion du premier forum économique Maroc / Russie qui s’est tenu à Moscou les 9 et 10 juin. Six ministres, des banquiers et des investisseurs faisaient partie de la délégation partie à la rencontre de leurs 230 homologues russes. Fadel Agoumi, directeur délégué de la Confédération générale des entreprises du Maroc, coorganisatrice de l’événement, ne cache pas sa satisfaction :

« Cinq conventions ont été signées, dont une par les banques, pour faciliter les investissements marocains à destination de la Russie. »

Toute la difficulté était de susciter la rencontre de ces hommes d’affaires, que peu d’occasions réunissent, en organisant des ateliers thématiques, autour de l’énergie ou de la finance, explique ainsi F. Agoumi. « Ce sont deux pays qui sont lointains et qui ne se connaissent pas assez. Le but était surtout de nouer de bons contacts », résume-t-il, avant d’ajouter : « l’événement a sans doute créé des opportunités d’affaires ».

Un commerce déséquilibré

Ces contacts pourraient être nécessaires notamment pour rééquilibrer la balance commerciale entre les deux pays. Celle-ci est largement déficitaire pour le Maroc : les 2,2 milliards de dirhams d’exportations marocaines compensent à peine les 16 milliards de dirhams que nous importons de Russie. Car si le Maroc exporte principalement des fruits et des légumes vers la Russie, en retour il importe du pétrole et du souffre. Le rééquilibrage suppose de passer aux échanges de produits manufacturés, argumente F. Agoumi :

« Les relations commerciales ne concernent pour le moment que les matières premières alors que les deux pays font des produits manufacturés, comme le textile par exemple. Il fallait proposer ces opportunités aux Russes. »

Le tourisme faisait également parti des thèmes abordés lors du forum. Le ministre Lahcen Haddad avait d’ailleurs fait le déplacement. Les touristes russes sont en effet de plus en plus nombreux au Maroc. En 2013, ils étaient plus de 47 000, soit une progression de 59 % par rapport à 2012. Cette réunion était aussi l’occasion pour le Maroc de se vendre comme une « porte vers l’Afrique ».

Cette rencontre est organisée quelques semaines avant le voyage officiel de Mohammed VI à Moscou dont les dates précises devraient être confirmées d’ici peu par le cabinet royal.

article suivant

La filiale casablancaise des cinémas Pathé Gaumont se restructure et augmente son capital