Festival Gnaoua d'Essaouira. Féérie sonore

Concerts. Comme à son habitude, le Festival Gnaoua Musiques du Monde ne jure que par l’éclectisme. Tour d’horizon des concerts à ne surtout pas rater.

Par

Bassekou Kouyaté. Photo : DR

Si le Festival d’Essaouira se démarque par ses résidences distinguées et ses fusions magnétiques, les concerts plus conventionnels recèlent aussi des merveilles. Outre Marcus Miller et Didier Lockwood, les artistes internationaux invités à transcender le public rivalisent de qualité. Vendredi 13, le Malien Bassekou Kouyaté, incroyable maître et réinventeur du ngoni, luth de griot, galvanisera en famille la scène Moulay Hassan. Sur la scène de la plage, l’afro-pop des Sénégalais Meta & The Cornestones rappellera le passage tant apprécié des Wailers, dont ils partagent le producteur. Le lendemain, Ayo chantera de toute sa soul face aux vagues, tandis que la féérique et très en vogue trompette d’Ibrahim Maalouf se mêlera, sur la grande scène, aux vents de Mogador.

Pour plus d’informations : www.festival-gnaoua.net

article suivant

De Berkane à Hambourg, le parcours (très particulier) de Aziz Bouhaddouz

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.