Casa, une des villes au plus haut potentiel de croissance en Afrique

Casablanca se trouve à la deuxième place du classement des villes africaines à plus haut potentiel de croissance inclusive, réalisé par MasterCard.

Par

Centre-ville de Casablanca

Accra (Ghana), Casblanca et Freetown (Sierra Leone) constituent le top 3 des villes africaines à plus haut potentiel de croissance inclusive, d’après le classement réalisé par MasterCard, publié le 9 juin. « La croissance inclusive existe quand les bénéfices des économies en développement sont largement partagés avec la population« , explique Yuwa Hedrick-Wong, co-auteur de l’étude.

Accra est la seule ville des 74 étudiées qui reçoit le qualificatif de « haut potentiel« . A Casablanca est attribué celui de « moyen haut potentiel« . Rabat et Fès se situent à la 15ème et 17ème place.

Bien que rassurant, ce classement est à relativiser. Il est basé sur l’indice nommé African Cities Growth Index (ACGI) prennant en compte de nombreux facteurs économiques, politiques et de développement. Parmi eux : la croissance du PIB, la croissance de la consommation des ménages, l’urbanisation, la stabilité politique, l’Etat de droit, la croissance de la population, la lutte contre la corruption, le réseau d’assainissement, la disponibilité en eau et en électricité, la santé, l’éducation etc. Aucune mention n’est faite de la méthodologie de calcul des indicateurs (comment est évalué l’Etat de droit par exemple) et de leur pondération.

Michael Miebach, Président Moyen-Orient et Afrique de MasterCard explique la démarche de l’entreprise: « donner des indices des opportunités en Afrique (… ) à vos équipes, à vos clients et à la communauté d’investissement au sens large« .

article suivant

Affaire Omar Raddad : nouvelle requête en révision déposée jeudi après des découvertes ADN