Abdelhak Benchikha officiellement à la tête du Raja

Le Raja de Casablanca tient son nouveau coach. Abdelhak Benchikha a décliné une offre en or des dirigeants du Difaâ pour entraîner les Verts.

Par

Photo AFP Benchikha lors d'une conference de presse

Abdelhak Benchikha a répondu favorablement aux sollicitations des dirigeants rajaouis. Le désormais ex-coach du Difaa  Hassani El Jadidi (DHJ), a été présenté officiellement à la presse dimanche 1e juin. Il succède au Tunisien Faouzi Benzarti qui a quitté le Raja le 29 mai dernier.

Abdelhak Benchikha va diriger le Raja de Casablanca, vice-champion du Maroc pour les  deux prochaines saisons, indique le club. Ses émoluments s’élèvent à 220 000 dirhams par mois, selon l’édition du lundi 2 juin du journal Le Matin. Le technicien algérien, qui fêtera ses 51 ans en novembre prochain, ambitionne de « gagner des titres avec une équipe qui joue les premiers rôles avec l’appétit de toujours faire mieux que les saisons précédentes », a-t-il affirmé lors de la conférence de presse.  Il espère avant tout inculquer sa vision du jeu à son nouvel effectif. 

Un entraîneur couru

Le départ d’Abdelhak Benchikha n’arrange pas les affaires de son ancienne équipe, le Difaâ. Toujours selon Le Matin, les dirigeants du club d’El Jadida ont tenté de le convaincre de rester en lui proposant un contrat en or : une prime de signature de 1,5 million de dirhams et un salaire mensuel de 280 000 dirhams. De plus, le Difaa  Hassani El Jadida lui aurait même proposé un million de dirhams en cas de victoire en coupe du Trône et 1,4 million s’il remportait le championnat. Peine perdue, le coach algérien a préféré les Verts qui lui ont offert des « avantages plus alléchants et surtout un véritable challenge sportif », affirme le journal.

Benchikha est un entraîneur expérimenté et au palmarès de gagneur. Il a entrainé plusieurs clubs dans les pays du Maghreb et a été coach de l’équipe nationale algérienne. Le technicien algérien a entamé sa carrière sur les bancs du club algérien de CR Belouizdad (1999-2001). Il a ensuite  pris les commandes des clubs du Mouloudia d’Alger, d’Umm Salal du Qatar, de l’Espérance de Zarzis et du Club Africain de Tunisie et par la suite de la sélection nationale algérienne.

 Un vrai gagnant

Abdelhak Benchikha a été double champion d’Algérie avec le CR Belouizdad (1999-2000 et 2000-2001), champion de Tunisie et lauréat de la Coupe nord-africaine des clubs champions avec le Club Africain respectivement en 2008 et 2009. En juillet 2013, il a été  nommé à la tête du DHJ avec lequel  il a remporté, en 2013, la coupe du Maroc (2012-2013), premier titre de l’histoire du club. Ironie du sort, sa victoire en coupe a été acquise aux dépens du club qu’il, vient de rejoindre, le Raja.

Il est devenu le troisième entraineur algérien à diriger le Raja après Rabah Saadane en 1989 et Meziane Ighil en 1994.

article suivant

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.