Tanger. Bye bye Amendis

Par

Le conseil communal de la ville a émis, le 26 mai, une recommandation en faveur de la résiliation du contrat de gestion déléguée qui le lie à Amendis, filiale du géant Veolia. Amendis gère depuis 2002 les services, entre autres, d’eau et d’électricité. Si la majorité des élus étaient d’accord pour mettre fin au contrat, les avis différaient sur la manière d’y procéder. Au final, la commune devrait verser des indemnités à la société.  

article suivant

Harcèlement sexuel à l’université de Settat : cinq professeurs poursuivis, une démission