Décès à Paris de la militante Christine Daure-Serfaty

Par

Christine Daure-Serfaty n’est plus. L’écrivaine et militante s’est éteinte à l’âge de 88 ans mercredi 28 mai à l’hôpital Tenon à Paris des suites d’une embolie pulmonaire, nous confirme Mahi Binebine qui se trouve sur place.

La disparition de Christine Daure-Serfaty est une perte pour le milieu militant marocain. Elle a lutté sans relâche pour dénoncer les crimes des années de plomb et l’incarcération de son mari, Abraham Serfaty, le fondateur du mouvement d’extrême gauche Ilal Amamn, décédé le 28 novembre 2010 après avoir consacré sa vie à lutter pour ses idées. 

Christine Daure-Serfaty a largement contribué à l’élaboration du livre « Notre ami le roi » de Gilles Perrault et à faire connaître la vérité sur les exactions et violations des droits humains au Maroc.