Une association marocaine se range du côté des touaregs au Mali

Par

Le Mali a replongé ces derniers jours dans une spirale de violence. L’Observatoire Amazigh des Droits et Libertés, une association marocaine, se dit solidaire des populations touaregs.

Dans son communiqué, l’association rappelle que le viol du cessez-le-feu entre forces régulières et MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad) est l’œuvre de l’armée malienne, en dépit de ses engagements internationaux et des accords préliminaires de Ouagadougou. L’association considère également qu’une large campagne de désinformation est menée, visant à qualifier les combattants du MNLA de terroristes.

Mais toujours selon ce communiqué, le MNLA est prêt à aller vers des négociations sincères et sérieuses avec les différents acteurs de la paix au Nord-Mali. Le roi Mohamed VI a été un des acteurs principaux du dialogue. Il avait été deux fois à Bamako et avait rencontré un représentant du MNLA pour l’exhorter à« faciliter le processus de paix ».

Pour rappel, l’Azawad est un Etat qui regroupe près de deux millions de Touaregs. Il s’est proclamé indépendant unilatéralement le 6 avril 2012, alors qu’aucun Etat ne reconnaît encore ce territoire de quelques 800 000m2 niché au nord du Mali.

article suivant

Reprise des cours en présentiel : le débat qui agite la rentrée scolaire