Maroc-UE : tomates en danger

Par

Exportations. La Commission Européenne (CE) a décidé le 14 avril de réformer sa Politique agricole commune (PAC). Une grave décision pour les exportateurs marocains qui subiront une nouvelle tarification d’entrée, et devront s’aligner sur les prix de vente de leurs homologues européens. « Ce scénario se répète souvent au gré des adhésions de nouveaux membres dans l’Union. C’est un rodéo permanent », explique Ahmed Ouayach, président de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (Comader). Le Maroc avait exprimé son mécontentement et attend l’arrivée de Jerzy Plewa, directeur général de la direction agriculture de la CE, le 23 avril.  

article suivant

Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé du Covid-19