La cour des comptes transmet 6 affaires à la justice concernant 37 personnes

 Le rapport de la cour des comptes pour l’année 2012  a été rendu public, samedi 22 février. Constatant des défaillances diverses au niveau de la gestion budgétaire, la cour a transmis 6  affaires, impliquant 37 personnes, au ministère de la justice

Le président de la cour des comptes, Driss Jettou,  a présenté au ministère de la justice six affaires, pouvant être de nature pénale, mettant en cause 37 personnes. E n effet, la cour des comptes relève des défaillances concernant la gestion des budgets et des deniers publics. L’institution dirigée par Jettou, demande à la justice de prendre des mesures disciplinaires nécessaires  à l’encontre des personnes concernées.

Pour ce qui est du secteur de la santé, le rapport a pointé du doigt les dysfonctionnements relatifs à la gestion des produits pharmaceutiques par le ministère de la santé dirigé, pendant la période de l’étude, par Yasmina Baddou. A ce titre, le rapport reproche à l’ex-ministre de ne pas avoir respecté les procédures légales en matière d’appels d’offre concernant l’introduction des vaccins anti-pneumococcique et anti-rotavirus. Et de préciser que qu’il y a « une insuffisance des données épidémiologiques justifiant l’introduction de ces vaccins ».

La gestion des partis politiques a été également passée au crible par ledit rapport. Ce dernier note « que les partis politiques n’ont pas remis toutes les pièces justificatives concernant la subvention étatique portée à 49,5 millions de dirhams ». Et de poursuivre, que « 14 partis sur 35 se doivent de présenter leurs comptes dans les plus brefs délais ». Le rapport a aussi mis en garde un député de la chambre des représentants et 11 autres de la chambre des conseillers qui ne sont pas conformes en matière de déclaration de leur patrimoine.

 

article suivant

4 juillet, 18h: 534 cas en 24 heures, 13 822 au total