Transparency Maroc accuse les autorités de censure – Telquel.ma

Transparency Maroc accuse les autorités de censure

C’est le 9 décembre, à l’ occasion de la journée de la lutte contre la corruption, que devait être lancée la campagne de communication de Transparency Maroc sur le thème « Non à l’impunité ». Une campagne qui a  dû être interrompue en raison de l’intervention des autorités. Explications.

La campagne de communication de Transparency Maroc était une opération d’affichage urbain sur les panneaux publicitaires et autobus des villes de Rabat et de Casablanca. Les affiches diffusaient  en trois langues, un message simple : « Non à l’impunité »

Pourtant, le soir du  6 décembre, les affiches posées à Rabat ont été méthodiquement coupées au cutter tandis que « des agents qui se disaient être de la wilaya ont bloqué la mise en place de cette campagne à Casablanca », selon le communiqué de l’organisation. La campagne avait pourtant reçu le feu vert des autorités concernées.

Sion Assidon, président de Transparency Maroc, a qualifié ces actions de « mafieuses ». « C’est la première fois que l’on coupe nos affiches et  la première fois que des méthodes de ce genre sont utilisées » affirme le président de l’ONG. «  Ces actions n’ont pas été faites  à visage découvert et c’est une grave atteinte à la liberté d’expression dans notre pays » déplore Assidon. Cette censure, renvoie à l’interdiction, par les autorités, de la projection d’un film par Transparency Maroc en septembre dernier sur la place Moulay Hassan à Rabat.

Malgré l’interruption de sa campagne, l’ONG ne compte pas s’arrêter là. « La campagne n’est pas terminée et nous avons demandé aux prestataires concernés de renouveler l’affichage » déclare  Assidon qui ajoute avec détermination : « Nous mesurons  jusqu’à quel point les corrompus se trouvent gênés à la simple idée de l’expression de la nécessité de mettre fin à l’impunité ».

article suivant

Mohammed VI reçoit Guterres à Rabat à l'issue du Pacte de Marrakech

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.