Bourse. Tapis rouge pour Jlec

Par

La Bourse de Casablanca accueillera très bientôt le plus gros producteur privé d’électricité du pays. L’opération emballe déjà la place. Les détails.

Après deux ans de statu quo, la cote se prépare à l’entrée d’un nouvel acteur, et pas n’importe lequel. Taqa Maroc, plus connu sous le nom de Jorf Lasfar energy company (Jlec), s’introduira en Bourse dans les prochaines semaines. En attendant le visa du CDVM, un sondage du marché serait en cours pour jauger l’appétit des investisseurs pour cette valeur énergétique. L’introduction en Bourse se fera par augmentation de capital visant un montant de 1,5 milliard de dirhams, selon les premières indiscrétions. L’objectif de la société est de renforcer ses fonds propres pour accompagner son expansion, enclenchée en 2009 avec le lancement de la construction de deux nouvelles unités de production d’électricité pour un méga-investissement de 11 milliards de dirhams. Les investisseurs verront sûrement en l’action Jlec une valeur refuge. C’est que l’activité de Jlec ne comporte pas de grands risques, puisque son seul client est l’ONEE. Plus grande centrale thermique à charbon privée en Afrique du Nord, Jlec fournit près de 40 % des besoins en énergie du Maroc. Avec l’entrée en activité de ses deux nouvelles unités, prévue pour début 2014, elle couvrira à elle seule la moitié de la demande d’électricité du pays. “Cette IPO va entraîner tout le marché à la hausse. Nous avons déjà senti des signes de regain de confiance. Il faudra maintenant que la tendance se confirme”, signale Khalid Mhammedi de la banque d’affaires Capital Gestion. N’ayons donc pas peur de le dire, c’est une fin d’année électrique qui attend la place casablancaise. 

article suivant

Hammouchi a reçu le chauffeur du triporteur agressé par un policier

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.