475, l’autre film

Par

Après l’opus diffusé sur Internet et réalisé par Nadir Bouhmouch à propos de l’affaire Amina Filali, c’est au tour d’un autre documentaire traitant de la même affaire et du même article du Code pénal d’éclore. Réalisé par Hind Bensari, 475  : break the silence, projeté le 28 mars en avant- première au Boultek, a l’air d’avoir le même modus operandi que 475, le film  : narré en anglais par une fille (ici, la réalisatrice, installée en Angleterre) et cofinancé sur Internet. En attendant la mise en ligne du documentaire, vous pouvez voir, sur la chaîne YouTube, un trailer, des interviews et une vidéo où, en voix-off, Siham Benchekroun, médecin et auteure du roman Oser vivre, explique “la notion marocaine du bonheur selon le sexe”.

 

article suivant

Akhannouch s'attaque aux "perturbateurs" pour son retour sur la scène publique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.