Médias. Comment subventionner le Web ?

Vendredi 8 mars. Le ministre de la Communication ratifie un nouveau contrat-programme avec la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ). Les subventions accordées à la presse, qui ont démarré en 2005, sont passées de 45 à 65 millions de dirhams à fin 2012.

Grande nouveauté pour la période 2013-2017 : la presse électronique aura sa part du gâteau. Sauf que les journaux on-line attendent toujours leur intégration dans un nouveau Code de la presse dont l’élaboration a été confiée à une commission nommée par le ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi. Ce qui rend très compliqué de fixer des critères pour répartir les subventions entre les différents portails d’information.

“Si pour la presse écrite, l’aide publique est calculée en fonction de la diffusion, pour Internet il faut tenir compte d’autres critères tel que le nombre de visites des portails. Critères qui peuvent être identifiés dans le cadre d’une vision globale comme Maroc Numérique”, souligne Mustapha El Khalfi. En gros, Hespress, Goud, Infomédiaire et autres journaux on-line doivent encore attendre pour goûter aux fonds publics.

article suivant

La Fondation des musées fait appel à des experts chinois pour restaurer ses oeuvres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.