Mobilisation. Abattoirs forever

Quand la mairie de Casablanca prend les Abattoirs pour un parking, le collectif de la Fabrique culturelle répond par une manifestation artistique  ! Une idée qui a attiré les foules. Près de 3000 visiteurs se sont déplacés ce week-end. La journée du samedi 2 mars a commencé dès 10h du matin avec des spectacles, des expos, des concerts et des ateliers pour enfants. Khansa Batma, Loo Nope ou encore Ssi Simo ont pris le micro, histoire de terminer la soirée en beauté. Au total, une vingtaine d’artistes et d’associations telles que le CNDH, Racines ou encore Woman Choufouch étaient là pour soutenir les Abattoirs. Bref, du beau monde pour une opération réussie. C’est à se demander si le collectif ne pourrait pas réitérer. “De nouvelles actions ne sont pas à l’ordre du jour. Cela demande beaucoup d’énergie et de moyens. Maintenant, nous allons passer au combat politique”, déclare Aadel Essaadani, président de l’Association de la Fabrique culturelle des Abattoirs, qui poursuit  : “Nous allons nous tourner vers les médias et les institutions publiques pour que les Abattoirs soient enfin intégrés dans la politique culturelle de Casablanca”.

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.