Exposition. Epater la galerie…

Le 6 décembre, la Galerie 38 célébrait en grande pompe le vernissage de la rétrospective du plasticien Hossein Tallal. Retour sur un événement très glam’.

Guest-list à l’entrée, DJ international aux platines qui animait, il y a 15 jours, l’anniversaire de Leonardo DiCaprio aux Etats-Unis, coupes de champagne… les vernissages branchés de la Galerie 38 de Casablanca marquent les esprits et attirent de tout : des curieux, des pique-assiettes et, heureusement, des passionnés de belles œuvres. “Nous voulons réunir des personnes qui s’intéressent vraiment à l’art. Cette fois-ci, beaucoup ont demandé à voir l’artiste, ont réclamé le prix des œuvres. C’est très important de faire du vernissage un événement qui rassemble du beau monde”, précise Raphaële de la Fortelle, directrice des projets culturels et de la communication de la galerie. Mais pour drainer les plus éclectiques, encore faut-il avoir de beaux appâts. Après quatre années d’absence de la scène artistique, Hossein Tallal a dévoilé sa dernière série en date, une grande première pour cet artiste reconnu et pourtant si discret. A travers un somptueux hommage rendu au grand Toulouse Lautrec, avec qui il partage le goût des soirées animées, Tallal révèle sa maîtrise de la palette et du dessin, travaillé avec humour sur des personnages vivants comme la Goulue ou Valentin le désossé.

 

“Tallal. Au-delà de l’œuvre”, Galerie 38, jusqu’au 10 janvier.

 

 

article suivant

Ce qu'il faut retenir du réquisitoire du procureur

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.