Palestine. And the winner is...

Par

C’est tout sauf une surprise. Le Fatah, le parti du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a largement remporté les élections municipales qui ont eu lieu le 20 octobre en Cisjordanie. La tâche a été d’autant plus facile pour le parti de l’OLP que son principal rival, le Hamas, a décidé de boycotter ce scrutin, le premier depuis six ans. Le Hamas, qui contrôle la Bande de Gaza depuis 2007, accuse son adversaire de harceler ses partisans dans la région, où les Palestiniens se sont rendus aux urnes dans une centaine de villes. Selon les résultats annoncés le 22 octobre, les listes “Croissance et indépendance” soutenues par le Fatah ont remporté près de 440 sièges sur 1051. Pour le parti de Mahmoud Abbas, ce scrutin équivaut à “un large référendum populaire sur le programme politique du mouvement et sa performance nationale”. Le Hamas s’est quant à lui félicité du taux d’abstention, qui a atteint 45,2 %. Il était de 20 % aux précédentes municipales il y a sept ans.

article suivant

Le médecin des Lions rassure sur la santé du trio Dirar-Amrabat-Da Costa

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.