Evènement. La parade des gens heureux

Le char des DJ marocains estampillé Moroko Loko n’est pas passé inaperçu lors de la quatorzième édition de la Techno Parade parisienne, samedi 15 septembre. Petit retour sur l’évènement.

En 2011 déjà, les DJ marocains étaient invités à la Techno Parade parisienne, évènement de stature mondiale dans le petit monde des maniaques de la platine, qui fait trotter annuellement plus de 300 000 personnes sur cinq kilomètres. Cette année, on ne parle plus d’invitation, mais de tapis rouge. C’est sur le char du collectif dialna, Moroko Loko -trois ans d’expérience maintenant- que la ministre de la Culture française, Aurélie Filippetti, et le père de la Techno Parade, Jack Lang, ont tiré le coup de canon à confettis annonçant l’ouverture de la marche. Le DJ Amine K, dont la cote ne cesse de croître, et trois de ses comparses ont ensuite donné le la de la manifestation dont ils ont pris la tête. Amine K, Amine Akesbi de son vrai nom, ne boude pas son plaisir : “D’une part, c’est la réalisation d’un rêve d’enfant, d’autre part ça représente un honneur énorme et place les DJ marocains sur la liste des artistes qui comptent en musique électronique à l’international.” Petit coup de gueule tout de même : “On a frappé à toutes les portes pour chercher un soutien et nous n’en avons eu qu’un seul, celui du CCME. Toutes les autres institutions marocaines n’ont même pas daigné nous répondre. Alors que du côté français, on nous a bien aidés. C’est dommage, car on porte à notre manière l’image du Maroc.” Moroko Loko prévoit une petite fiesta de retour au bled, le vendredi 28 septembre. Le lieu sera bientôt communiqué.

article suivant

Weego, l'application marocaine qui veut révolutionner les transports en commun

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.