A l’affiche. Wild wild west

Par

En 1931, la prohibition vit ses dernières heures en Amérique. Dans le comté de Franklin en Virginie, célèbre pour sa production illégale d’alcool, les trois frères Bondurant excellent dans le trafic de spiritueux, et prospèrent dans cette activité. Mais leurs affaires sont mises à mal lorsqu’un flic décide de les mettre au pas, quitte à employer des méthodes plus que douteuses. Inspiré du roman de Matt Bondurant, Des hommes sans loi oscille entre le film de gangsters et le western. Le réalisateur John Hillcoat (également réalisateur de La route) joue avec les paradoxes. Les scènes de violences, d’une sauvagerie sans nom, rompent avec la douceur amenée par l’affection et l’amour pudique que se portent les trois héros. Au final, le long métrage s’inscrit comme un classique boosté par le très bon jeu d’acteur, notamment celui de Tom Hardy et  de Shia LaBeouf. Bref du très bon travail, à voir.

Des hommes sans loi  de John Hillcoat, au Mégarama

article suivant

Antiterrorisme : Le Maroc prend part à l'"Opération Neptune" initiée par Interpol

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.