ONU. Jésus, le premier Palestinien

Par

La première fois que la Palestine a été reconnue en tant qu’Etat, c’était à Paris, le 31 octobre 2011. La nation de Yasser Arafat était alors devenue membre à part entière de l’Unesco (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture). Israël avait grincé des dents, et les Etats-Unis l’avaient imité, en suspendant complètement leur contribution au budget de l’agence onusienne. Cela n’a pas empêché les Palestiniens de faire valoir leurs nouveaux droits, en demandant l’inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco de… la basilique de la Nativité, celle-là même où serait né Jésus, à  Bethléem, en Cisjordanie. C’est la “la première fois que la Palestine exerce son droit souverain en tant que nation”, se réjouit Omar Awadallah, du ministère palestinien des Affaires étrangères. Le 29 juin, à l’issue d’un vote très serré, le Comité du patrimoine de l’Unesco a donné son accord à cette inscription. “Une surprise magnifique”, commente Aziz Allawa, le curé palestinien de la paroisse de Beït Sahour, près de Bethléem.

article suivant

La Fondation des musées fait appel à des experts chinois pour restaurer ses oeuvres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.