Entretien. “Le Maroc au Louvre”

Après quelques mois d’existence, la Fondation nationale des musées vient de signer un partenariat avec le musée du Louvre. Le point sur les projets en cours avec Mehdi Qotbi, son président.

Vous vous apprêtez à signer un partenariat avec le prestigieux musée du Louvre à Paris. Quel en est le but ?

Il s’agit pour nous de renforcer la coopération entre la Fondation et le Louvre, en signant un protocole d’accord. Puis, nous organiserons à l’automne 2014 une grande exposition autour du patrimoine marocain. Ce sera la première exposition du nouveau pavillon du Louvre dédié aux arts islamiques. Les pièces viendront des fonds marocains et français.

Le musée d’art contemporain de Rabat est très attendu. Quand ouvrira-t-il ses portes ?

Nous avançons à grands pas. Nous nous assurons qu’il réponde aux normes internationales, tout en nous penchant sur ce qu’on appelle dans le métier “le parcours scientifique” du musée, c’est-à-dire l’organisation du placement des œuvres. Dans deux ans au maximum, nous aurons un magnifique musée, aux normes et riche en œuvres.

Y a-t-il une politique pour mettre en place plus de musées, qui manquent cruellement dans notre paysage culturel ?

Tout à fait. Nous travaillons en ce moment à redéployer les objets et moderniser les structures. Je vous donne un exemple : le musée des Oudayas de Rabat possède de magnifiques caftans qui pourrissent à cause de l’humidité de la ville. En ce moment, nous étudions donc comment redéployer ces pièces ou comment moderniser la structure d’accueil pour garantir la survie des pièces et leur exposition optimale.

 

article suivant

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.