Exposition. Le photographe Faisal Samra aborde le thème de la pauvreté

Un bidonville pour toile de fond, la bimbo libanaise Haifa Wahbe arborant une couronne estampillée Rolex, entourée de ce qui semble être les bras de la déesse Shiva, des couleurs bollywoodiennes, des références au comics… le photographe saoudien Faisal Samra aborde le thème de la pauvreté sans tomber dans les clichés. A travers une série d’installations et de vidéos, l’artiste zoome sur l’univers clos des karianes et sur les personnes qui y habitent. Au cœur de l’exposition, une installation, réalisée avec des matériaux de récupération, qui est en fait une maquette de bidonville. A l’intérieur et à l’extérieur, est projetée une vidéo intitulée Shanty, filmée à Casablanca. On y voit cinq personnes, essayant d’attirer l’attention sur leur quotidien. Quant aux diptyques, ils reprennent les symboles de la société de consommation, juxtaposée à la réalité des bidonvilles.

A la Galerie HD de Casablanca, jusqu’au 28 avril.

 

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.