Censure. Leftah bloqué en douane

La Librairie des Colonnes a été obligée de renoncer à dédouaner un carton de 20 exemplaires du Dernier Combat du Captain Ni’mat de Mohamed Leftah, après un coup de fil du ministère de la Communication. Le secrétariat du ministère a en effet exigé de la librairie une lettre où elle s’engagerait à ne pas mettre en vente les ouvrages et à ne pas en commander à nouveau. Pierre Hamelin, directeur de la librairie, estime qu’il était sous entendu que “si on tenait à prendre ces livres, le ministère nous créerait des ennuis pour nos autres importations”. Au ministère, Rachida Nour, chef de l’Unité des Publications étrangères, affirme qu’elle n’a “aucune information à donner à ce sujet”. Les livres, qui ne font pourtant l’objet d’aucune décision de censure officielle, ont été renvoyés à Volumen, le distributeur français des éditions de La Différence