Adieu Soukri

Par

Le critique ciné Mohamed Soukri n’est plus. Ce natif de Casablanca en 1959, accessoirement professeur chercheur à la faculté des sciences juridiques et économiques à Casablanca, comptait parmi les fondateurs de l’Association marocaine des critiques de cinéma, qu’il a présidée les deux premières années de sa création. Plus qu’un critique ciné, Mohamed Soukri était reconnu dans la profession comme étant un scénariste talentueux. Sa dernière distinction fut le prix du meilleur scénario lors de la dernière édition du Festival national du film de Tanger pour le film de Lahcen Zinoun, Femmes écrites.