Cinéma. Jamel Debbouze et Alain Chabat sur la piste du marsupilami

Pablito Camaron, c’est le patronyme de Jamel Debbouze dans le film de son compère Alain Chabat, Sur la piste du Marsupilami, adaptation de la célèbre bande dessinée de Franquin. Alain Chabat, qui cumule les rôles d’acteur, de réalisateur et de producteur du film, explique s’être naturellement tourné vers Jamel, tant celui-ci avait contribué à l’incroyable succès de son film Astérix et Obélix Mission Cléopâtre. Chabat et Debbouze font à cette occasion la couv’ du magazine masculin français GQ et se confient sur leur amitié, qui remonte aux années 1990, quand “on a fait l’amour dans un hôtel Ibis”, plaisante Jamel. En réalité, c’est à Canal + qu’ils se sont rencontrés, sans relation charnelle prouvée. Plus sérieusement, Jamel avoue qu’il doit beaucoup à Chabat, qui l’a propulsé à l’écran en lui offrant un rôle d’envergure dans Astérix et Obélix. Chabat, lui, raconte comment le petit génie de la blague improvise sans cesse sur le plateau. Ainsi, en live, il a inventé des insultes en palombien : “hijo de speculos”, “fajitas de leche”…