J.Cohen. Opération coup de poing

L’écrivain marocain et ancien enseignant en droit à l’université à Casablanca, Jacob Cohen, a été agressé à Paris, où il réside, lundi 11 mars 2012. Il était installé dans un café où il comptait présenter son dernier livre à des lecteurs quand il est brusquement interrompu par une dizaine de militants de la Ligue de défense juive (LDJ). Les membres de cette organisation, connue pour ses actions coups de poing, l’empêchent alors de tenir sa séance de dédicaces. Dans ses romans, publiés aux éditions l’Harmattan (Paris) et Tarik (Casablanca), qui s’apparentent parfois à des polars, Cohen aime à décrire le milieu des services secrets et les petites embrouilles marocaines du Mossad (services secrets israéliens) ou encore des Sayanim, les collaborateurs bénévoles du Mossad. 

article suivant

Nordin Amrabat pourrait donner son nom à une avenue à Nador

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.