Libye. Le pays se divise

Par

L’unité de la Libye est-elle menacée ? Le 6 mars, des chefs de tribus et de milices de l’est libyen ont déclaré l’autonomie de cette région pétrolière, où est née la révolte qui a fait chuter Mouammar Kadhafi. Cette décision fait craindre une partition du pays, où les nouvelles autorités peinent à exercer leur autorité. “La région fait le choix du système fédéral”, ont affirmé ces dirigeants dans un communiqué, qui précise que cette nouvelle entité sera baptisée Cyrénaïque. Elle s’étend de la frontière égyptienne jusqu’à Syrte, 450 km à l’est de Tripoli. “Le Conseil intérimaire de Cyrénaïque a été établi (…) pour gérer les affaires de la région et défendre les droits de ses habitants”, précise le texte. Ce Conseil reconnaît toutefois le Conseil national de transition (CNT, au pouvoir) qu’il qualifie de “symbole de l’unité du pays et représentant légitime (de la Libye) aux sommets internationaux”. La Libye était autrefois divisée en trois régions administratives : la Cyrénaïque, la Tripolitaine (ouest) et le Fezzane (sud). Le système fédéral a été supprimé en 1963.

article suivant

Antiterrorisme : Le Maroc prend part à l'"Opération Neptune" initiée par Interpol

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.