Faïssal à Kaboul

Par

Faïssal Azizi est le chef d’orchestre discret d’une Oasis de plaisir sur poudrière, comme se définit la nouvelle série de Canal +, Kaboul Kitchen, tournée à Casablanca. Aux côtés de Jackie (Gilbert Melki), aussi patron de ce resto de Kaboul où “on mange mal et cher, mais français” que Bush en 2005 est président des Etats-Unis, Faïssal Azizi campe Habib, un serveur attentionné aux caprices des expats venus “reconstruire l’Afghanistan”. Entre humanitaires, troufions, consultants, narcotraficants et autres mercenaires, l’objectif est clair : le fric. Diffusion sur Canal + à partir du 13 février.

article suivant

Mhamed Lachkar : “L’armée espagnole a dépossédé beaucoup de familles de leurs terres pour y bâtir des casernes ou autres infrastructures”