Peinture. Churchill, El Glaoui et Marrakech

Marrakech, en 1943. Winston Churchill, en visite chez la famille El Glaoui, est séduit par les esquisses du jeune Hassan – fils du fameux pacha de la ville ocre – si bien qu’il réussit à convaincre le père réticent de laisser l’apprenti artiste poursuivre sa vocation. Une rencontre décisive pour les deux, Winston Churchill a enfanté pendant son passage à Marrakech une belle série de paysages impressionnistes (dont un tableau adjugé à près d’un million de dollars lors d’une vente aux enchères à Sotheby’s), et Hassan El Glaoui est devenu, depuis, un peintre reconnu grâce à ses toiles dépeignant la magie de la fantasia. Presque soixante-dix ans plus tard, Touria El Glaoui, reconstruit le passé lors d’une exposition réunissant les œuvres de son père et celles de l’ancien Premier ministre britannique. Du 20 janvier au 31 mars au Leighton House Museum à Londres seront exposés quinze tableaux de Hassan El Glaoui aux côtés de neuf autres de Churchill.

article suivant

Mhamed Lachkar : “L’armée espagnole a dépossédé beaucoup de familles de leurs terres pour y bâtir des casernes ou autres infrastructures”