Monde

Les élections au Maroc vues par la presse internationale

Crédit : Yassine Toumi
Les élections au Maroc vues par la presse internationale
septembre 07
17:11 2015
Partager

La presse internationale parle des élections communales et régionales marocaines du 4 septembre. Tour d’horizon.

Différents titres de presse étrangère reviennent sur les élections communales et régionales qui se sont déroulées, vendredi 4 septembre 2015, au Maroc. Selon les chiffres avancés par La Vie Eco, près de 94 journalistes internationaux sont venus couvrir les élections marocaines. Tour d’horizon des titres de presse internationale.

Dans son article consacré a l’évènement, Le Mondesouligne ainsi toute en mesure, « de bons résultats pour les islamistes » tout en rappelant que « le PJD est arrivé en tête dans trois des quatre régions les plus peuplées du pays, dont celles dont dépendent les grandes villes de Casablanca, Rabat et Fès. » Le quotidien souligne toutefois que l’opposition n’est pas sortie bredouille de ces élections en rappelant que le Parti Authenticité et Modernité (PAM) est sorti premier aux résultats des élections communales.

Lire aussi : Résultats définitifs : percée fulgurante du PJD aux élections communales

Dans la presse espagnole, El Pais, indique que le PJD ne fait qu'accentuer son pouvoir à l'échelle locale, tout en relevant le rôle prépondérant que Benkirane, le chef du gouvernement et leader du Parti Justice et Développement  a joué dans le résultat très positif de son parti : «Une grande partie de la réussite du PJD dépend du charisme et de la popularité de son chef», estime ainsi le journal ibérique. Dans l'article de ce dernier figure d'ailleurs l'intervention du professeur de sciences politiques Bernarbe Lopez qui témoigne, en tant qu'observateur international, accrédité par le comité international des Droits de l'Homme, de ce qu'il a vu . «Dans les bureaux de vote à Rabat, j'ai pu constater que les membres du PJD étaient les gens mieux éduqués. Dans chaque bureau de vote, les PJD possédait ses propres observateurs, contrairement aux autres partis qui ont eu à embaucher des observateurs. Cela joue.»

 

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss