Abderrazak El Idrissi, SG du FNE : “Tout enseignant du privé qui rejoint un syndicat court le risque d’être viré”

DR

Smyet bak ?

Moulay El Mokhtar.

Smyet mok ?

Fatima El Malouli.

Nimirou d’la carte ?

M182536.

Les syndicats de l’enseignement appellent à une grève le 7 septembre. Déjà un débrayage, à peine une semaine après la rentrée scolaire ?

À la fin de l’année scolaire 2021-2022, on ne s’est pas quittés en bons termes. La grève de ce jeudi est à l’initiative des enseignants et fonctionnaires de l’éducation nationale qui ont un problème de régularisation financière. Certains attendent encore leur promotion interne, en échelle ou en échelon, d’autres n’ont toujours pas reçu leurs indemnités familiales, ou celles liées à leur zone d’affectation. La Fédération nationale de l’enseignement (FNE), notre syndicat, est solidaire avec leurs demandes légitimes. Ce sont de vrais problèmes, pas des dossiers artificiels.

Une grève prévue 48 heures avant votre réunion avec le ministre de tutelle, Chakib Benmoussa, programmée le 9 septembre… C’est un hasard, peut-être ?

“C’est notre droit de manifester. Cela n’a rien à voir avec l’existence ou non d’un dialogue”

Abderrazak El Idrissi
C’est notre…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés