Abderrahim Houmy : “Il n’y a pas un jour qui passe au Maroc sans alerte de départ d’un feu de forêt”

Nommé directeur général de l’Agence nationale des eaux et forêts par le roi Mohammed VI mercredi 13 juillet, Abderrahim Houmy livre une interview exclusive à TelQuel et revient sur les feux de forêt qui ont ravagé une partie du nord du royaume.

Par

Quel a été le déclencheur des feux de forêt qui ont fait des ravages dans le nord du royaume ?

Avant de parler de l’origine de ces incendies, il est nécessaire de rappeler que le déclenchement d’un feu de forêt peut survenir à la suite de la présence concomitante d’un ensemble de facteurs, à savoir, une flamme, un bois qui a un potentiel d’inflammabilité élevé et un vent en tant que facteur activant. L’inflammabilité, quant à elle, est étroitement liée à la nature des espèces forestières, d’autant qu’en raison du déficit des précipitations, les arbres et la strate herbacée sont dans un état tel que cela favorise aisément le départ d’un feu. Ce qu’il faut savoir, c’est que les vents forts doublés des vagues de chaleur ne peuvent qu’accentuer l’inflammabilité…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés