Congrès de l’USFP : l’énigme Ahmed Réda Chami

Alors qu’il n’a pas encore officialisé sa candidature, Ahmed Réda Chami est pressenti pour rejoindre la longue liste des candidats en lice pour le poste de premier secrétaire de l’USFP. Si le président du CESE se refuse pour l’instant à tout commentaire, son entourage entretient quant à lui le flou.

Par

Ahmed Reda Chami, président du CESE.. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Et si Ahmed Réda Chami succédait à Driss Lachgar à la tête de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) ? À l’approche du 11e congrès du parti de la rose prévu du 28 au 30 janvier prochains, la question se pose avec insistance quant à la possibilité de voir le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) candidat au poste de premier secrétaire de la formation socialiste. Un poste que briguent, à l’heure où nous écrivons ces lignes, six candidats officiels : Abdelkrim Benatiq, Hasna Abouzaid, Mohamed Boubakri, Chokrane Amame, Tarik Sellam et Abdelmajid Moumer.

à lire aussi

À ces noms s’ajoute également la supposée candidature du premier secrétaire sortant, Driss Lachgar, désormais éligible à rempiler pour un troisième mandat successif, suite à l’adoption d’un amendement du règlement interne par le Conseil…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés