Pourquoi le roi veut doter le Maroc d’une réserve stratégique énergétique

L’arrêt du gazoduc Maghreb-Europe et le déficit de stockage des produits pétroliers exposent le Maroc à des risques d’approvisionnement majeurs. Pour remédier à cette vulnérabilité, le roi Mohammed VI a annoncé le 8 octobre dernier la création d’une réserve stratégique énergétique. À quoi va ressembler ce nouveau dispositif ?

Par

HAIDAR MOHAMMED ALI / AFP

Dans son discours d’ouverture de la session législative le 8 octobre dernier, le roi Mohammed VI a appelé à consolider la sécurité stratégique du pays en créant “un dispositif national intégré ayant pour objet la réserve stratégique de produits de première nécessité”. Ce dispositif inclura notamment les produits énergétiques, soit les hydrocarbures et le charbon dans une moindre mesure. Dans un contexte mondial marqué par l’explosion des prix du pétrole et du gaz naturel, et régional avec la menace algérienne de couper l’approvisionnement en gaz transitant par le gazoduc Maghreb-Europe, disposer d’un stock stratégique devient plus que jamais une nécessité pour le royaume.

à lire aussi

Manque d’investissements

“Lorsque l’on n’est pas un pays producteur d’hydrocarbures, ou que la production nationale est très faible, ce qui est le cas du Maroc ou de la…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés