Pass vaccinal : quel triste débat!

Par Yassine Majdi

En 2021, certains croient encore qu’ils peuvent changer le monde grâce à une pétition Avaaz. C’était néanmoins le but avoué de ce collectif formé il y a quelques jours qui s’est fixé pour objectif de remettre en cause la décision du gouvernement de conditionner les déplacements et l’accès aux espaces publics à la présentation d’un pass vaccinal. Une mesure adoptée dans de nombreux pays à travers le monde. Certains arguments du collectif tapent droit dans le mille: “Le citoyen marocain n’est pas respecté”. Après tout, la mesure n’a été annoncée qu’un peu moins de 72 heures avant le début de son application. Et dans la mémoire de bon nombre de citoyens, les faillites précédentes de nos décideurs résonnent encore. Beaucoup se souviennent de ce confinement décrété à la veille de l’Aïd Al Adha en juillet 2020. Pour d’autres, le souvenir d’une rentrée scolaire décalée à la dernière minute est encore bien présent. Pour certains, ce manque de respect envers le citoyen s’illustre même par la décision soudaine de nos autorités d’adopter le GMT+1. Et la liste pourrait être bien…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés