De l’Australie à Miami, Youssef Aderdour, un chef pâtissier à la recherche du soleil

Né au Maroc, formé en France, le chef pâtissier Youssef Aderdour navigue aujourd’hui parmi les plus prestigieux établissements australiens et américains. Un parcours dense et original, guidé par une recherche perpétuelle de lumière et de chaleur.

Par

Youssef Aderdour. Crédit: DR

L’itinéraire de Youssef Aderdour est assurément de ceux qui peuvent inspirer les jeunes générations. Parti du Maroc à l’âge de neuf ans, il a aujourd’hui la confiance des plus grands noms de la restauration dans le monde, à l’instar de la célèbre enseigne de cuisine japonaise Zuma à Miami, qui lui confient leur carte de gourmandises sucrées.

C’est pourtant bien à Salé que Youssef voit le jour, dans une famille de commerçants originaires de la région de Tafraout. Alors qu’il n’a même pas dix ans, ses parents décident de quitter le royaume pour s’installer en France. Un déracinement qu’il saisit comme “une chance unique d’avoir accès à une éducation à la française”. Une chance, mais aussi un défi de taille à relever – le premier d’une longue liste.

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Réouverture des frontières : pas de recommandation du comité scientifique, selon le ministère de la Santé