“Houmouna”, une web-serie queer pour et par des femmes 

Le groupe féministe LBTQ Nassawiyat a lancé, le 19 septembre dernier, le premier épisode d’une web-série 100 % marocaine, qui compile et met en scènes un ensemble de récits de vie de femmes trans et queer. 

Par

AFP

Le 19 septembre dernier, le groupe féministe LBTQ (lesbiennes, bisexuelles, trans, queers) Nassawiyat lançait “Houmouna” (pronom neutre en arabe, ndlr), une web-série de cinq épisodes, tournée et jouée en darija, qui se donne pour but de raconter et retracer la vie des femmes queer marocaines, et issues de la diaspora. Une première. “Nassawiyat a toujours voulu travailler sur du contenu artistique, d’autant plus qu’il n’y en a pas propre aux femmes queer et trans marocaines. On s’est dit que c’était le moment, tant qu’on en avait les ressources”, explique la coordinatrice du projet, Ayouba El Hamri, également activiste et co-fondatrice de Nassawiyat.

“Un contenu LBTQ 100 % marocain”

En cours depuis exactement un an, le projet voit enfin le jour à la mi-septembre. Sur les cinq épisodes attendus, le premier est déjà en ligne, tandis que les prochains seront publiés toutes les deux semaines. Munie de…

article suivant

Pass vaccinal obligatoire : pourquoi la communauté scientifique est divisée