Mostafa Yahyaoui : “Le PJD a toujours le même souci, comment justifier ses défaites”

La cinglante défaite du PJD soulève plusieurs questions. Mostafa Yahyaoui, professeur de géographie politique, analyse cette déculottée. Interview.

Par

DR

Quels premiers enseignements tirez-vous des résultats du PJD lors de ces élections?

La grande surprise, c’est le recul inimaginable du PJD. C’est la première fois que je vois un parti aussi ambitieux s’effondrer ainsi à la stupéfaction générale. Cela dépasse largement toutes les prévisions annoncées. Ce que je retiens ensuite, c’est le retour sur investissement pour tous les partis qui ont bien préparé cette échéance électorale. Je pense surtout aux trois partis arrivés en tête, à savoir le RNI, le PAM et l’Istiqlal.

à lire aussi

Quelles sont, selon vous, les raisons de cette déconfiture inattendue du PJD?

Le parti n’a pas réussi à faire évoluer le contrat qui le lie à son électorat. Le PJD a misé sur la lutte contre la corruption. Or, depuis 2016, les citoyens manifestent avant tout pour réclamer leurs droits économiques et sociaux, notamment dans les territoires enclavés. Le PJD ne s’est jamais positionné sur ce volet.

Vous parlez de proximité?

Chez l’électeur, il n’y a plus de…

article suivant

4 expos photographiques de taille prévues au MMVI à Rabat