Report de l’audience du ressortissant ouïgour Idris Hasan détenu au Maroc, concerné par une procédure d’extradition

Nouveau report d’audience décidé le 26 août concernant la procédure d’extradition d’Idris Hasan (ou Yidiresi Aishan), ce ressortissant chinois d’origine ouïgoure détenu au Maroc depuis le 19 juillet. Une troisième audience se tiendra le 1er septembre.

Par

Idriss Hasan, ingénieur ouïgour de 33 ans, attend que la justice marocaine statue sur son sort. Crédit: DR

La deuxième audience du ressortissant chinois d’origine ouïgoure Idris Hasan, concerné par une procédure d’extradition, a de nouveau été reportée au mercredi 1er septembre. Tenue à Rabat ce jeudi 26 août, la Cour de cassation a expliqué être toujours en attente des éléments judiciaires émanant de la Chine, visant à caractériser la demande d’extradition de cet ingénieur informatique âgé de 33 ans et interpellé à l’aéroport de Casablanca le 19 juillet avant d’être incarcéré à la prison de Tifelt sur la base d’une notice rouge émise par Interpol. Le 23 août, l’Organisation internationale de police criminelle (Internpol) annonçait, dans un communiqué, avoir “annulé” la notice rouge pour Idris Hasan. Au début du mois d’août, l’organisation avait dans un premier temps déclaré “suspendre” celle concernant Idris Hasan, émise par Pékin. Depuis…

article suivant

Mines : le groupe indien Samta annonce des investissements de plus de 100 millions de dollars au Maroc