Covid-19 : face à la hausse des cas, faut-il craindre une pénurie de médicaments ?

Depuis quelques semaines, les patients atteints du Covid-19 ont des difficultés à se procurer l’ensemble des médicaments nécessaires au protocole de soin, et la crainte d’une pénurie devient de plus en plus vive face à l’augmentation des cas. Le point sur la situation du marché.

Par

Les ruptures de stock concernent notamment le zinc, la vitamine C et l’azithromycine. Crédit: Laurynas Mereckas / Unsplash

Depuis plusieurs semaines, la tendance à la hausse des cas de contamination au Covid-19 se maintient dans les différentes régions du royaume, au même rythme que la demande en médicaments utilisés dans le traitement. Les prescriptions ont explosé et les pharmacies sont régulièrement en rupture de stock. Une situation qui pourrait compliquer la prise en charge des patients.

À la recherche du traitement perdu

J’ai fait le tour de plusieurs pharmacies à Casablanca cette semaine pour réunir tous les médicaments pour mes parents atteints du Covid-19. J’ai dû attendre 24 heures pour commander du zinc”, témoigne Salma.

à lire aussi

La jeune Casablancaise n’est pas la seule à devoir faire face à la difficulté d’approvisionnement en médicaments. La perturbation des stocks des officines est confirmée par les pharmaciens qui avertissent régulièrement, et depuis le début de la pandémie, pour prévenir…
article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles