Aux environs de Casablanca, un nouveau vaccinodrome “smart” et “intégré” pour accélérer la vaccination

Face à la montée lancinante des cas de contamination au Covid-19, le Maroc se dote d’un centre de vaccination d’un nouveau genre dans le quartier d’Errahma, en périphérie de Casablanca. Ce vaccinodrome, qui devrait ouvrir ses portes au public le 5 août, repose en grande partie sur de nouveaux outils connectés afin d’améliorer l’efficacité de sa prise en charge.

Par

À Errahma, un vaccinodrome d'un nouveau genre ouvrira ses portes le 5 août. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Un QR code et un dépistage rapide avant d’aboutir à une piqûre la mieux gérée possible. Ce mercredi 4 août, c’est un vaccinodrome d’un nouveau genre au Maroc qui est sorti de terre à Errahma, dans la périphérie de Casablanca. Sur près de 2200 mètres carrés, ce site érigé “en six jours”, comme nous l’a-t-on répété fièrement, se veut l’un des centres névralgiques de la vaccination et, d’une certaine façon, une riposte rapide à la hausse des contaminations au Covid-19 constatée ces dernières semaines. En fin de journée, ce même mercredi, le Maroc enregistrait 10.603 nouvelles infections ainsi que 66 nouveaux décès.

“C’est une fierté que l’on va essayer de multiplier prochainement”

Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé
Gardé secret…
article suivant

PJD : un Conseil national de la défaite