Covid-19 : le Maroc vient en aide à la Tunisie

Le Roi Mohammed VI a décidé mardi 13 juillet d’envoyer une aide médicale à la Tunisie. Débordée par la recrudescence de cas de Covid-19, la Tunisie a lancé un appel international aux dons. 

Par

Le médecin tunisien Hichem Ouadi mesure la tension artérielle d'un patient dans une clinique de la ville de Bou Mhel, dans la province tunisienne de Ben Arous, au sud-est de la capitale, le 7 juillet 2021. Crédit: FETHI BELAID / AFP

Dans la soirée de mardi 13 juillet, le roi Mohammed VI a annoncé, via un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères, l’envoi d’une aide médicale à son voisin tunisien.

Deux unités de réanimation d’une capacité totale de 100 lits, 100 respirateurs et deux générateurs d’oxygène seront envoyés par le Maroc. L’aide sera acheminée par les avions des Forces royales Air, détaille le ministère dans son communiqué. Une décision dans le sillage de la solidarité active qui lie les deux pays, ajoute-t-il.

Depuis plusieurs semaines, la Tunisie fait face à une explosion de cas. Le gouvernement a lancé un appel aux dons pour venir en aide aux hôpitaux saturés. Le porte-parole du ministère tunisien de la Santé a évoqué une situation catastrophique et un effondrement du système sanitaire lors d’un entretien accordé à une radio tunisienne.

La Tunisie est le pays qui a le plus fort taux de mortalité de tout le continent africain et de tout le monde arabe, a souligné le Dr Yves Souteyrand, dans un entretien avec l’AFP.

Alors que le Maroc et l’Algérie ont lancé leur campagne vaccinale en janvier, la Tunisie ne la démarrait qu’environ trois mois plus tard. Au 11 juillet, seulement 5,34 % de la population tunisienne a reçu deux doses de vaccins contre 25,22 % au Maroc, selon les données du site Our World in Data. 

(avec agences)

article suivant

“La Volonté” : ce père qui s’en va par Marc Dugain