Venu faire son bilan face aux députés, El Othmani reçoit une volée de bois vert

Seconde exposition du bilan gouvernemental par Saâd-Eddine El Othmani devant la Chambre des représentants, lundi 12 juillet. Les derniers jours de la majorité semblent tumultueux, tant leurs groupes parlementaires refusent de défendre un résultat commun. Chaque composante revendique les réalisations de ses ministres.

Par

Crédit photos : MAP

Les accusations ont fusé de toutes parts ce lundi 12 juillet à l’hémicycle. Les groupes parlementaires de la Chambre des représentants ont discuté du bilan du gouvernement en présence de Saâd-Eddine El Othmani. Le Chef du gouvernement n’était pas soutenu par ses ministres, et notamment ceux du RNI, comme lors d’une session semblable à la deuxième Chambre il y a une semaine. Président du groupe PJD, Mustapha Ibrahimi a été le premier à regretter cette absence.

Phobie du « blocage »

« Par respect pour la volonté populaire, les ministres ayant une étiquette partisane sont obligés d’assister à la discussion du bilan gouvernemental, en application du principe de reddition des comptes », a déclaré l’élu qui a refusé des réalisations du gouvernement « sans reconsidérer le contexte politique de la formation » de celui-ci….

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques