Covid-19 : la Tunisie suspend les activités et manifestations sportives jusqu'au 31 juillet

Le ministère tunisien de la Jeunesse, des Sports et de l'Insertion professionnelle a décidé de suspendre toutes les activités et manifestations sportives ainsi que toutes les assemblées générales de toutes les sports structurés jusqu'au 31 juillet, à l'exception des activités des équipes nationales soumises à une autorisation préalable du ministère.

Par

Les supporters de l'Espérance de Tunis lors du match de football de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2019. Crédit: Giuseppe CACACE/AFP

Il a également été décidé d’arrêter toutes les activités pratiquées dans les institutions de la jeunesse jusqu’au 31 juillet 2021, et de reporter à une date ultérieure les programmes de tourisme des jeunes, indique le ministère tunisien dans un communiqué.

Le ministère a décidé aussi d’annuler toutes les réservations dans les centres de résidence lui appartenant jusqu’à nouvel ordre. “Ces mesures visent a prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher la propagation du Covid-19 et réunir tous les moyens pour lutter contre le virus en attendant la généralisation de la vaccination”, précise le ministère.

Les autorités tunisiennes avaient annoncé, le 30 juin passé, la suspension de toutes les manifestations culturelles et artistiques jusqu’au début du mois d’août prochain et ce, suite à la flambée de contaminations et de décès dus au Covid-19.

“Il est désormais difficile de trouver un lit disponible ou d’avoir la quantité nécessaire d’oxygène dans les hôpitaux du pays”.

Nissaf Ben Alaya

Dans ce sens, la porte-parole du ministère tunisien de la Santé, Nissaf Ben Alaya, avait déclaré que la Tunisie vit une situation épidémique “catastrophique” suite à la flambée des contaminations au Covid-19. Selon elle, “il est désormais difficile de trouver un lit disponible ou d’avoir la quantité nécessaire d’oxygène dans les hôpitaux du pays”.

Pour limiter la propagation du virus, les autorités tunisiennes ont ordonné le confinement de la population dans six gouvernorats où le taux de propagation du virus est particulièrement élevé. Le gouvernement tunisien avait prolongé jusqu’au 31 juillet le confinement et le couvre-feu nocturne dans ces six gouvernorats et annoncé l’interdiction des déplacements entre les régions.

(avec MAP)

article suivant

Pass sanitaire, test PCR, certificat médical... les recommandations du CNDH pour remplacer le pass vaccinal