Tourisme au Maroc : “La pandémie a été plus forte que l’économie”

Selon un rapport de la Cnuced (Conférence des Nations unis sur le commerce et le développement), publié le 30 juin, l’Afrique du Nord est une des régions du monde les plus affectées par l’absence de tourisme. Le Maroc, destination prisée, n’a pas été épargné. Othman Cherif Alami, président du groupe Atlas Voyages, fait état de la situation.

Par

Marrakech est un des destinations les plus prisées d’Afrique du Nord

Des agences de voyage qui ne rouvriront jamais leurs portes, des autocars sur leur parking depuis des mois, des employés chez eux. C’est le constat dressé par Othman Cherif Alami, président du groupe Atlas Voyages et du CRT (Conseil régional du tourisme) de Casablanca-Settat. Pourtant, le Maroc est une des destinations les plus prisées d’Afrique du Nord : “On annonçait pour le 1er trimestre 2020 15 à 20% de visiteurs en plus. En 2019, beaucoup d’entreprises ont investi dans des rénovations conséquentes et des digitalisations, se souvient le président d’Atlas Voyages. Dans le milieu du tourisme depuis plus de 40 ans, il a vu les crises défiler et a su affiner son management. Mais avec le Covid-19, c’est différent. Le milieu touristique a…

article suivant

Fin de la gestion déléguée : dernier inventaire avant liquidation d’un modèle vieux de trente ans