Dangerosité, efficacité des vaccins, propagation… Ce qu’il faut savoir sur le variant Delta

Si seulement quelques cas ont été détectés au Maroc, le variant Delta du SARS-CoV-2, plus contagieux, affole la planète et fait craindre de nouvelles vagues pandémiques. Danger, efficacité des vaccins et propagation... Réponses à trois questions que tout le monde se pose. 

Par

Une infirmière prépare une seringue du vaccin contre le Covid-19 à Vesoul, dans l'est de la France, le 18 janvier 2021. Crédit: Sébastien Bozon / AFP

Détecté en octobre 2020 en Inde, le variant Delta, anciennement connu sous le nom de variant indien, est classé comme “préoccupant par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Entrent dans cette catégorie les variants qui dégradent la situation économique ou encore affaiblissent l’efficacité des mesures sanitaires.

Aussi appelé B.1.617.2, il est considéré comme “le variant le plus contagieux jusqu’à présent identifié, explique le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreysus.

Où se propage-t-il ? 

Le 3 mai, le ministère de la Santé marocain a annoncé avoir détecté trois cas de variant Delta à Casablanca. Comme pour le variant britannique, les autorités ne communiquent plus les résultats du séquençage génomique effectué. Depuis, les données n’ont pas été réactualisées et le nombre de cas du variant Delta découvert n’est pas connu.

Dimanche 27 juin, l’Afrique du Sud, pays le plus touché par le Covid sur le continent africain, a durci ses restrictions pour lutter contre le variant Delta où il semble dominer les nouvelles contaminations.

Ce variant apparu en Inde est désormais présent dans plus de 85 pays — à des degrés différents — d’après le dernier bulletin hebdomadaire de l’OMS. Le variant Delta est désormais dominant au Royaume-Uni et frappe de plein fouet la Russie. Les autorités russes ont annoncé lundi des records de décès dus au Covid-19 dans les villes de Moscou et de Saint-Pétersbourg avec 124 et 110 morts recensés respectivement en 24 heures.

Est-il plus contagieux ? 

Selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), le variant Delta est 40 à 60 % plus transmissible que l’Alpha, l’ex-variant Britannique. Ce dernier est 60 % plus contagieux que la souche initiale du virus.

Les vaccins sont-ils efficaces ? 

Alors que les autorités s’inquiètent d’un retour de l’épidémie, l’efficacité des vaccins est remise en question. Depuis le début du mois de juin, deux études ont confirmé l’efficacité vaccinale de deux doses de Pfizer-BioNTech et d’Astrazeneca avec respectivement 83 % et 60 % contre les infections provoquées par le Delta. Un pourcentage plus faible que l’efficacité face au variant Alpha. Cette étude a surtout mis en lumière l’importance de se faire vacciner avec deux doses. Puisque face au Delta, l’efficacité d’une dose de ces vaccins est réduite par deux.

Les données d’efficacité des vaccins Moderna et Janssen ne sont pour l’instant pas disponibles, car incomplètes. Le concepteur du vaccin russe Spoutnik V a affirmé lundi qu’il protégeait contre “tous les variants connus” y compris le Delta. Un épidémiologiste chinois, Zhong Nanshan a avancé l’efficacité des vaccins Sinovac et Sinopharm. Ce dernier a été déployé au Maroc tout comme le vaccin Oxford-Astrazeneca.

Toutefois, plusieurs pays ayant fait confiance à ces laboratoires sont confrontés à une recrudescence des infections. C’est le cas des Seychelles et de la Mongolie. “Si les vaccins sont suffisamment bons, nous ne devrions pas voir cette tendance”, a déclaré Jin Dongyan, virologue à l’Université de Hong Kong, auprès du New York Times.

article suivant

“Non au pass vaccinal” : de la rue au Parlement, levée de boucliers dès le premier week-end d’application