Dans la bibliothèque de Maï-Do 
Hamisultane Lahlou


L’écrivaine et psychiatre Maï-Do Hamisultane Lahlou, auteure de ‘La Blanche’ (2013) et ‘Lettres à Abel’ (2017), nous présente quatre livres de sa bibliothèque.

Par

Maï-Do Hamisultane Lahlou
Maï-Do Hamisultane Lahlou. Crédit: DR

L’écrivaine et psychiatre Maï-Do Hamisultane Lahlou, auteure de ‘La Blanche’ (2013) et ‘Lettres à Abel’ (2017), nous présente quatre livres de sa bibliothèque.

1. Badroulboudour, de Jean-Baptiste de Froment

Badroulboudour, de Jean-Baptiste de Froment
Badroulboudour, de Jean-Baptiste de Froment, éd. Aux forges de Vulcain, 2021.
“Jean-Baptiste de Froment, érudit, agrégé de philosophie, s’empare des Mille et une nuits et de son traducteur Antoine Galland, pour en offrir une variation contemporaine sous la forme d’un conte comique et légèrement kafkaïen. Antoine Galland, universitaire inadapté à la vie moderne, a été quitté par sa femme. Il arrive au Kloub, un club de vacances au bord de la mer, en Égypte. Un jeu mystérieux et peut-être dangereux lui est proposé : démasquer Badroulboudour, la femme idéale. Par un tour de passe-passe, Jean-Baptiste de Froment transforme ce roman d’aventures en roman d’émancipation, d’éveil à l’émerveillement, interrogeant notre dualité Orient/Occident à tous. Mais une question demeure : l’auteur est-il le génie de la lampe magique ou son Antoine Galland… à moins qu’il ne soit les deux,…
article suivant

Archéologie : une première fouille maroco-israélienne dans la province de Tata